Archive for ‘França’

23 Fevereiro, 2012

COLÓQUIO: LES PARTIS COMMUNISTES FRANÇAIS ET ITALIEN ET LA NOUVELLE GAUCHE DANS LES ANNÉES SOIXANTE

FONTE: Fondation Gabriel Péri

Fondation Gabriel Péri
11 rue Étienne Marcel, Pantin
métro ligne 5, station Hoche
Plan d’accès)

A travers la présentation des nouvelles recherches sur l’histoire politique et culturelle du PCF et du PCI, trois intervenants analyseront certains aspects du rapport des deux partis avec les nouvelles expressions idéologiques et culturelles, et avec les formes de mobilisation politique et sociale qui se développent dans les années soixante.

Interventions :

  • Giulia Strippoli (Université de Turin) :
    « PCI et PCF face A la politisation des jeunes »
  • Roberto Colozza (Fondation Nationale de Sciences Politiques, Paris) :
    « Nouvelle gauche, nouvelles gauches. Le Parti socialiste unifié (PSU) et le Partito socialista italiano di unità proletaria (PSIUP), 1960-1972 »
  • Julien Hage, ( Université de Bourgogne) :
    « Décloisonnements et concurrences : l’édition d’extrême gauche rivale des éditions communistes en sciences humaines et sociales »

Discussion coordonnée par Jean Vigreux, Professeur d’Histoire Contemporaine, Université de Franche-Comté.

Anúncios
10 Fevereiro, 2012

LIVRO SOBRE OS ARQUIVOS DO PCF

FONTE:  Fondation Gabriel Péri

La fin du secret – Histoire des archives du Parti communiste français

Que contiennent les archives du Parti communiste français ? Ce parti, qui longtemps cultiva le goût du secret et du document jusqu’à demander à chacun de ses responsables de rédiger une autobiographie, fut aussi celui qui subit la surveillance policière la plus étroite. Cet ouvrage décrit avec précision la façon dont se constitua cette immense banque de données de l’activité communiste en France et comment elle devint au bout d’une longue histoire accessible à tous.

Les archives sont également un enjeu éminemment politique. Jusqu’aux années 1970, ces documents sont tenus secrets ; le PCF désirant écrire sa propre histoire hors du regard extérieur. Dans les années 1980, la question de l’ouverture des archives fait l’objet de débats intenses. La volonté de transparence du Parti communiste français affichée après la chute de l’Union soviétique eut raison des dernières résistances internes. Premier et seul parti de France à accomplir cette démarche, le PCF ouvrit totalement ses archives en 1993 et les déposa en 2005 dans une institution publique. Il livrait ainsi les entrailles de son activité aux historiens et au public.

Cette histoire raconte la tension existante entre le goût du secret qu’alimente la volonté de protéger le Parti contre l’extérieur et le désir d’ancrer l’activité communiste dans l’histoire sociale, politique et culturelle de la France.

Frédérick Genevée est agrégé et docteur en histoire. Il est responsable des archives du Parti communiste français.

176 pages, 23 €, ISBN : 978-2-7082-4190-9

En savoir plus : http://www.editionsatelier.com/inde…